Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Emmanuel Carrère : le point de vue de l’adversaire.

Emmanuel Carrère : le point de vue de l'adversaire

Tour à tour romancier et journaliste, biographe, scénariste et cinéaste, Emmanuel Carrère a su faire naître de cette diversité  son identité d’écrivain en mouvement. Situés aux frontières du fantastique et du réel, ses premiers romans étaient placés sous le signe de la virtuosité formelle ; ils cèdent bientôt la place à des récits biographiques ou autobiographiques qui mettent au jour les ambivalences des consciences. Un tournant majeur s’opère avec L’Adversaire, livre écrit d’après l’affaire Romand, qui place l’auteur – et le lecteur - dans une familiarité troublante avec le criminel. L’œuvre de Carrère fait ainsi la part belle au « point de vue de l’adversaire » – selon le titre d’un livre projeté mais jamais écrit. Rouvrant progressivement l’écriture du moi à la richesse et à la diversité du monde, les livres de Carrère, souvent élaborés autour d’une structure d’enquête, constituent un des massifs les plus singuliers de la littérature contemporaine.

Avec des entretiens et des témoignages d’Emmanuel Carrère, Paul Otchakovsky-Laurens et Pierre Pachet.

Christophe Reig, Alain Romestaing et Alain Schaffner (dir.), Emmanuel Carrère : le point de vue de l’adversaire, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2016, 170 p.