Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Go Cardio

Le centre d'expertise mort subite (Inserm/Université Paris Descartes / APHP) organise le 16 octobre prochain une journée de sensibilisation à l'arrêt cardiaque.
Cette journée prendra la forme d’un débat participatif le matin à l’auditorium de l’Hôpital européen Georges Pompidou (Paris, 15è) et d’ateliers de formation aux gestes qui sauvent en présence de grands sportifs, l’après-midi au stade de Charléty.

« Première journée européenne de sensibilisation à l’arrêt cardiaque – European cardiac arrest awareness day »

En France, environ 40 000 arrêts cardiaques (mort subite de l’adulte) surviennent par an et la survie est de seulement 5%. Il y a dix fois plus de morts par arrêt cardiaque que de tués sur la route. Sur l’ensemble de l’Europe, cela équivaut à approximativement 400 000 arrêts cardiaques. Plus le massage cardiaque est débuté précocement, et donc avant l’arrivée des secours, plus les chances de survie augmentent. Or il n’est pratiqué que dans un tiers des cas.Devant l’ampleur du problème de santé publique, le parlement européen a voté en juin 2012 l’instauration d’une semaine européenne de sensibilisation à l’arrêt cardiaque. L’objectif est d’améliorer la sensibilisation et la formation du grand public, des médecins et des professionnels de santé au problème posé par l’arrêt cardiaque.Ainsi, Le 16 octobre 2013, le Centre d’Expertise Mort Subite organise avec l’association Global Heart Watch la 1ère journée européenne de sensibilisation à l’arrêt cardiaque, sous le haut patronage du Président de la République Monsieur François Hollande.

Cette journée prendra la forme d’un débat participatif le matin à l’auditorium de l’Hôpital européen Georges Pompidou (Paris, 15è) et d’ateliers de formation aux gestes qui sauvent en présence de grands sportifs, l’après-midi au stade de Charléty.
Le public et les intervenants du débat seront des professionnels médicaux (urgentistes, réanimateurs et cardiologues), paramédicaux et secouristes intervenant et référents dans la prise en charge de l’arrêt cardiaque et de ses suites, mais aussi des personnalités politiques (mesdames les députés européens, Antigoni Papadopoulou et Nathalie Griesbeck, le sénateur du Nord Alex Türk et l’ancien ministre Jean-François Lamour), des survivants d’arrêt cardiaque, des familles de victimes et des témoins de l’arrêt cardiaque.
Au cours de l’après-midi seront réalisées pour les jeunes du Paris Université Club et d’autres clubs sportifs, de centres de loisirs, et des classes de lycéens (soit plusieurs centaines d’enfants et adolescents) sur le stade Charléty, des initiations au massage cardiaque et à l’utilisation du défibrillateur : « Alerter-Masser-Défibriller ».
Ces initiations seront réalisées par des formateurs de la Croix-Rouge Française, du SAMU de Paris, de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, et de l’association Les Fourmis. L’objectif de cette initiative est de montrer que chacun peut contribuer à la survie d’une personne victime d’arrêt cardiaque par la réalisation de gestes simples.

logo journee go cardio

Lieux et horaires :
- 8h30 - 13h00 : Hôpital européen Georges Pompidou, 20 rue Leblanc, 75015 Paris.
- 8h30-13h à l’auditorium puis cocktail déjeunatoire sur place.
- 15h00 - 18h00 : Stade Charléty, 99 bd Kellermann, 75013 Paris

Programme de la journée à télécharger en PDF

Pour assister au programme scientifique, complétez le formulaire d'inscription en ligne