Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Billet d’humeur : 2012 et les nouveaux Titanics…

Billet d’humeur : 2012 et les nouveaux Titanics…

Le 14 avril 1912 sombrait le Titanic… 1500 personnes périrent dans ce drame marquant à jamais l’histoire de la navigation... Le vendredi 13 janvier 2012, un siècle plus tard, le Costa Concordia sombre à son tour faisant 17 morts et 15 personnes portées disparues. Deux navires dédiés au luxe, au bien-être et à l’ostentation, deux drames sans précédents…

Le monde contemporain déborde d'innovations et de nouveautés créé dans l'optique de maximiser notre bien-être. Ainsi, des navires sont entièrement bâtis pour notre plaisir à voyager. Accueillant 4300 passagers à son bord, le Costa Concordia comme le Titanic, étaient de véritables temples du divertissement synonymes, pour bon nombre de passagers, du rêve absolu avec ses piscines, son sauna, son spa, …  Son capitaine le déserte et le sauvetage de ses passagers est désorganisé. Les rescapés essayent tant bien que mal de se remettre de cette catastrophe enture qui leur a permis d'ouvrir les yeux sur l’héroïsme de certains et l'égoïsme d'autres. L'argent n'effacera pas les dommages psychologiques causés par ce cauchemar éveillé.

Enfin, un autre Titanic (fort heureusement symbolique) a échoué également en ce début janvier… Je veux parler de la fermeture du site internet Mégaupload, la plus grande plateforme de téléchargement mondial de films et de vidéos. Décidé par le FBI le 19 janvier dernier, l’opération Megaupload montre qu'il n'y a pas besoin de faire de nouvelles lois pour agir, ni pour mener les enquêtes (les charges s'appuient sur des échanges de mails des dirigeants, dont la messagerie était donc espionnée).

La fermeture du site de téléchargement et de ses satellites, dont celui de streaming Megavideo, a bouleversé les habitudes de nombreux internautes… non décidés à « se laisser faire ». En effet, plus de 90% d’entre eux affirment qu'ils continueront à télécharger malgré la fin de Megaupload, souligne un sondage réalisé sur le site ZDNet.fr . Avec Megaupload sombre, cette fois-ci, une certaine idée d’internet… et très certainement la loi Hadopi !

Perla Patcher