Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Le Sidaction

Cette année, l’évènement du Sidaction se tient les 4, 5 et 6 avril. Cette association a pour objectif principal de promouvoir la lutte contre le sida, tant dans l’hexagone que dans certains pays en développement. Les Petits Papiers de Descartes vous proposent donc une rapide présentation de cette association.

Le Sidaction œuvre depuis 1994. C’est l’unique association française de lutte contre le VIH qui participe au financement de la recherche. La moitié de ses ressources nettes est ainsi attribuée à des programmes de recherche scientifique et médicale menés en France et dans les pays en développement. A travers l’action de son Président, Monsieur Pierre Bergé, le Sidaction agit sur tous les versants de la lutte contre le sida. Pour ce faire, les ressources de l’association sont à diverses fins. En effet, celles-ci servent aussi bien à financer de la recherche et dans le même temps,  à développer des programmes de prévention et d’assistance aux malades.

La véritable particularité du Sidaction tient au fait que l’association est totalement indépendante. En effet, sur son site internet, le Sidaction estime que 95% de son activité est financée grâce à la générosité du public. Ceci a notamment pour conséquence de rendre l’association totalement indépendante de tout gouvernement ou autre organisme, lui permettant de pouvoir mettre en œuvre les politiques financières qu’elle entend afin de promouvoir la lutte contre le sida. Ceci sans pression extérieure. Mais le Sidaction met un point d’honneur à rendre transparent la gestion de ses comptes. Pour pouvoir récolter des fonds, l’association organise de nombreux évènements. Cette mobilisation a également pour vocation de mobiliser à la fois le public et des personnalités afin d’endiguer l’expansion de cette maladie.

Au terme de cet article, il est important de noter que le sida fait toujours des ravages. Le meilleur moyen de s’en prémunir est d’utiliser des préservatifs lors de tous rapports sexuels. Alors, sortez couverts.

Glawdys José