Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Le bal des vampires !

Paris, la nuit s’est installée. 19H00 sonne au 25 rue de Mogador, le théâtre ouvre ses portes aux curieux venus assister à la comédie musicale mordante de l’année : Le bal des vampires.

Adaptée du film de Roman Polanski et co-écrit avec Gérard Brach, cette palpitante comédie musicale vous invite à prendre part à un fantastique voyage. Laissez-vous transporter en Transylvanie aux côtés du singulier professeur Abronsius et de son jeune assistant Alfred venus se protégés du froid, dans une petite auberge. L’endroit semble confortable mais une atmosphère de peur règne et une étrange présence semble terrifier les habitants. Cependant, Alfred n’y prête pas attention, lui qui n’a d' yeux que pour Sarah, la jeune et ravissante fille de l’aubergiste. Mais la réalité les rattrape lorsque cette dernière est enlevée. Alfred décide de la secourir, soutenu par le professeur Abronsius. Ils partent alors sur les traces du terrifiant et mystérieux Comte Von Krolock qui la retient captive. Une fois arrivés à son château, les deux acolytes découvrent que cet endroit renferme de sombres secrets. Un bal y est annoncé et les invités y ont le sang-froid !  

Cette comédie musicale, qui existe depuis déjà 17 ans, continue de séduire et ce partout dans le monde ! En effet, elle a été produite dans « 12 pays, devant plus de 7 millions de spectateurs ». Aujourd’hui, Stage Entertainment en collaboration avec Vereinigte Bühnen Wien présente en français cette comédie musicale (à l’origine : parodie de film de vampires).

Bien que les paroles des chansons ne soient pas renversantes, cette comédie musicale vous réserve des voix masculines comme féminines surprenantes et éclatantes. De plus, les décors gothiques sont époustouflants et les chorégraphies des 36 artistes passionnés vont vous émerveiller, tous comme les costumes. Ajoutez-y à cela une dose d’humour, dans le sublime théâtre Mogador. Vous obtenez alors une agréable soirée en famille !

Roman Polanski signe une « mise en scène exubérante et décalée où l’humour et l’horreur se conjuguent pour l'éternité ! »

Note importante : petite surprise pour les amateurs de Bonnie Tyler, le musical a pour signe distinctif  la reprise de la chanson entrainante : « Total Eclipse of the Heart ».

Idaline Lacoste