Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Frédéric Dardel réélu pour un second mandat.

Le 21 décembre dernier, Frédéric Dardel a été réélu Président de l’Université Paris Descartes. C’est l’occasion pour les Petits Papiers de dresser son portrait et de dévoiler les objectifs de son nouveau mandat.

En 2011, Frédéric Dardel succède à Axel Kahn pour un mandat parsemé d’embuches. Alors qu’en 2009 a été votée la loi LRU, conférant aux universités leur indépendance budgétaire, il doit s’assurer lors de son premier mandat que l’application d’une telle réforme se déroule au mieux au sein de l’université, notamment au niveau de la gestion des ressources humaines. Ce premier mandat lui a permis de s’approprier la mécanique de l’université et d’orienter désormais son action vers de nouveaux objectifs.

Frédéric Dardel se présente comme un président soucieux de l’opinion et de la qualité de vie des étudiants. Il souhaite également prendre le risque d’initier des projets dont l’aboutissement dépendra de ses successeurs. C’est un véritable visionnaire qui souhaite que l’université s’imbibe du numérique et suive l’innovation, c’est pourquoi il encourage les enseignants à utiliser Moodle et à se lancer dans les MOOC (Massive Open Online Course, ou « formation en ligne ouverte à tous »). On notera d’ailleurs la contribution de Paris Descartes à FUN (www.france-université-numerique-mooc.fr ), plateforme de formation en ligne gratuite.

Il accorde une importance particulière à la réussite des étudiants en licence. Le taux de réussite en première année de nombreuses filières est effectivement bas, provoquant donc beaucoup de redoublements et d’abandons. Aussi, souhaite-t-il mettre en place un système dans lequel les meilleurs tireraient vers le haut leur promotion alors que les étudiants en difficulté seraient aidés de manière à ce que leur progression leur permette de rattraper le niveau requis au bon déroulement de leurs études. Cela se traduit par un système de parcours d’excellence pour les meilleurs et une nouveauté pour les étudiants en difficulté : le DU Passeport pour Réussir et s’Orienter (PaRéo), ouvert à la rentrée 2015.

Le PaRéO sert à consolider les compétences du socle commun, développer la culture humaniste, acquérir les méthodes de travail et construire un projet. C’est un laboratoire pédagogique qui utilise des prototypes de méthodes d’enseignement novatrices telles qu’une version interactive de Moodle. L’enjeu de cette formation est de permettre une meilleure orientation des étudiants. Ce DU était accessible cette année à 72 étudiants de Descartes de niveau Bac/Bac+1 en difficulté ou souhaitant se réorienter. Il est disponible via la procédure APB dès maintenant pour la rentrée universitaire 2016-2017.

Cette volonté d’aider les lycéens est loin d’être anodine. Depuis le début de l’année, les problèmes grandissants de surpopulation des cours sont de plus en plus montrés du doigt. Or, le Président Dardel sait se montrer réaliste sur ce point très sensible : les murs de l’Université ont leur limite, même une université publique n’a pas de capacité illimitée et il en a averti la Ministre de l’Éducation Nationale.

Durant son second mandat, Frédéric Dardel va devoir faire face au problème de surpopulation des facultés alors que nous arrivons bientôt en 2018, l’année où le baby-boom de l’an 2000 arrivera sur les bancs de l’université. Refusant de prononcer le mot sélection, le Président préfère se concentrer sur l’avenir de ses actuels étudiants, se penchant sur l’entreprenariat étudiant et les projets de soutien aux associations tout en misant sur la pédagogie innovante et le projet initiative d’excellence…

 

Hadrien Lagrange