Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Paris sera toujours ... Paris !

Les évènements de novembre semblent avoir ravivés une certaine fierté du fait d'être parisien, d'avoir la chance d'habiter dans cette ville. Mais, au fond, Paris, qu’est ce que c’est pour un parisien ? Pour répondre à cette question nous avons interrogé plusieurs personnes assises à différentes terrasses de cafés parisiens. 

Pour vous, Paris, c'est quoi ?

Antonin, 26 ans, Le Relais du Vin, (85 Rue Saint-Denis, Les Halles)

Pour moi Paris a une identité qui lui est propre essentiellement le matin.
Le matin ce sont les travailleurs qui se lèvent, les cafés qui ouvrent, les grossistes qui livrent et qui bouchent les rues, le facteur qui distribue le courrier, les ouvriers qui avalent un café au comptoir avant d'aller bosser. 
Le reste de la journée c'est banal, ce sont les touristes et les promeneurs et l'agitation étouffante. 
Paris c'est une ville en bleu, blanc, gris...mais surtout sans soleil. 
Paris avec du soleil ce n'est plus exactement paris, c'est une ville touristique comme les autres...alors que Paris sous la pluie....
Paris c'est l'odeur des bagnoles, du café et des vents frais qui nous sautent au visage lorsqu'on sort du métro. 
Paris c'est les murs en grosses pierres, c'est les toits en ardoise et leurs cheminées rouges, les grandes fenêtres et leurs volets à la peinture abîmée. 
Paris c'est une ville verticale faite de superposition d'appartements, d'arbres alignés, de feux rouges, de lampadaires et de monuments qui semblent vouloir déchirer le ciel. 
Paris c'est les bières au bistrot à la sortie du boulot, c'est les croques monsieur ou l'omette et le verre de rouge à la pause du midi...
C'est tout ça Paris. 

Raphael, 19 ans, Le Marché (2 Place du Marché Sainte-Catherine, Le Marais)
J'ai vécu à Paris jusqu'à ma majorité. 
Une fois mon Bac en poche je suis parti poursuivre mes études à l'étranger.&nbsp
Depuis que je n'habite plus Paris, je ne me suis jamais autant senti parisien. C'est une ville qu'il faut quitter pour en apprécier toute la grandeur.
J'entretiens avec Paris une relation nostalgique. 
La Bastille et ses cafés, les déjeuners sur l'herbe des quais ensoleillés, les séances de cinéma à la pause du midi, les cafés à la sortie.
Depuis l'une des plus hautes salles de mon ancien lycée, je me souviens qu'il m'était possible d'apercevoir les toits de Paris. Je me souviens d'un hiver où la neige avait recouvert toutes ces surfaces grises à points rouges. De là haut, la géométrie anarchique des rues de Paris apparaît dans toute sa complexité.
Qu'est ce que Paris sans ses troquets et ses terrasses, avec peut être le café le plus cher du monde!
Asseyez vous dans le métro et écoutez la voie nasillarde du joueur d'accordéon, promenez vous dans les jardins fleurissants, perdez vous dans les ruelles du Marais, admirez les hôtels haussmaniens au cachet si particulier... 
L'atmosphère parisienne ne se retrouve dans aucune autre ville. Et cette atmosphère manquerait à quiconque y a vécu.

Roxanne, 32, Café de Flore, (172 Boulevard Saint-Germain) 
Pour moi Paris c'est un ensemble de couleurs hétéroclites.
Paris c'est le printemps. 
C'est la fumée au dessus de ma tête. 
C'est les bruits d'une ville qui tourne. 
C'est le ciel au couleur pastel et l'odeur du tabac froid .
C'est les jupes fleuries
C'est la limonade
Les tilleuls du Luxembourg
Les terrasses des cafés
Les bancs vert bouteilles où l'on aime s'embrasser 
Pour moi Paris c'est le béton chaud, les ballerines, et la pluie sur mes épaules.
C'est le Jazz qui m'embrasse durant toute une soirée. 

Emma Renavand