Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Puis Dieu créa… la sieste...

Avec la fin des vacances et la nouvelle année qui commence, le temps des grasses matinées est malheureusement révolu. Mais ne désespérez pas ! Vous pouvez toujours trouver un endroit où faire une petite pause : le bar à sieste.

C’est à deux pas de la station Pyramides, dans le 2ème arrondissement de Paris, qu’au détour d’un Starbucks, on découvre le Passage Choiseul. Cette petite ruelle couverte d’une toiture transparente déroule son tapis rouge pour les curieux visiteurs. Perdue au milieu des magasins, la devanture de notre destination ressemble presque à celle d’un restaurant asiatique. Ne vous-y trompez pas ! À peine entrés, nous sommes transportés dans l’ambiance relaxante d’un grand spa. Deux étages et un sous-sol sont dédiés à notre bien-être. Le concept du bar à sieste nous vient de nos amis japonais, à l’instar des bars à chats.

Mais dans un premier temps, l’accueil, étape obligatoire pour définir vos envies et comment les combler. Il existe plusieurs formules de relaxation – fauteuil apesanteur, hamac, lit massant – mis à votre disposition pour des durées allant de 15 à 45 minutes, mais également toute une gamme de soins incluant un fish spa. S’il vous sied de simplement dormir, le hamac est fait pour vous : son petit balancement, ainsi qu’une couverture et une musique d’ambiance vous accompagneront dans ce voyage dans les bras de Morphée. Si un agréable massage vous tente, optez pour le fauteuil apesanteur ou son partenaire, le lit massant. Quant aux soins, le fish spa accueillera vos pieds pour faire la connaissance de petits poissons très heureux de vous débarrasser de vos peaux mortes.

Un lieu de détente par excellence !

Une fois votre choix établi, il vous sera demandé de vous départir de vos manteaux, sacs et autres chaussures pour les installer dans les petits casiers à cet effet, tandis que des chaussons en papier vous serons attribués dans un souci d’hygiène. Une petite noisette de savon antibactérien et d’huiles essentielles sur les mains et vous voilà prêts pour le voyage. Les détails vous seront personnels mais un aperçu s’impose sans doute.Focalisons-nous sur les fauteuils apesanteur.

À l’abri des regards, cachés par d’épais rideaux, ils sont seuls ou à deux. En fonction de vos préférences, le programme de massage peut être modifié en dynamique ou apaisant, masser une partie du corps plutôt qu’une autre ou encore changer l’inclinaison du fauteuil. Les côtés du dossier présentent des lumières, selon le principe de chromothérapie, dont la couleur apaise les esprits. La chaleur de l’appareil, une petite couverture et une musique au choix auront raison de vos derniers vestiges d’éveil.

Une fois votre séance détente terminée, il sera temps de passer à la deuxième partie du programme. En effet, si le but principal d’un bar à sieste reste la sieste, il n’en reste pas moins un bar. Au programme, thé, bouillote et petits appareils mobiles de massage. Ces derniers gadgets sont également en vente à l’accueil pour les plus convaincus, ainsi que des collections d’huiles essentielles.

En définitive, le bar à sieste est un endroit agréable pour se relaxer et fermer les yeux quelques minutes lorsque la journée est un peu chargée. Ce n’est sans doute pas le lieu plus adapté pour les tourtereaux – nous vous laisserons en juger – la chaleur les attirera peut-être quand même en cette période hivernale. Faîtes attention cependant à réserver à l’avance pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

 

Sarah Lowe