Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

2) Portrait des élus de la liste « Bouge ta Fac »

J’ai rencontré Nicolas, Kévin et Côme, tous trois élus de la liste « Bouge ta Fac », cinq jours avant l’élection du nouveau Président de l’Université Paris Descartes. Comme pour chaque élection, celle d’un Président d’université suscite débats et vives discussions entre les électeurs. A quelques jours du scrutin, nous rencontrions Nicolas, Kevin et Côme afin de mieux cerner, leurs motivations et leurs objectifs pour leurs mandats.

Nicolas est étudiant en 4ème année de Pharmacie ; après avoir réussi son concours en première année, il met en place un tutorat au sein de la faculté de pharmacie. Par la suite, il se met en lien avec l’association C2P1 des étudiants de 1ère année des études de santé au moment où est adoptée la réforme de la PAES (Première Année aux Etudes de Santé) avant d’adhérer à la SEPP (Solidarité des Etudiants en Pharmacie de Paris 5) dont il devient le président. Nicolas insiste sur le fait que c’est en se rapprochant petit à petit des associations étudiantes, en se tenant au courant des projets qu’elles mettent en place, en y participant, que l’on peut découvrir progressivement le milieu associatif, son fonctionnement, ainsi que celui de l’université en général. Après avoir été président du tutorat, il a fait le choix de se présenter sur les listes. Par ailleurs, il est particulièrement impliqué dans les questions de santé, et participe à la création d’un centre de santé, en développant notamment des liens avec des assistantes sociales et des médecins de l’université. Il souhaite également contribuer au développement d’une meilleure communication entre les étudiants et leurs élus.

Kévin est étudiant en 3ème année de Maths-Info ; dès sa première année, il fréquente beaucoup le local de l’association de son département MIB2, où il aime aller pour se détendre et discuter avec les autres membres. Il avoue d’ailleurs avoir passé plus de temps dans le local qu’en cours ! Il participe aux week-ends d’intégration, et devient membre actif de l’association. Il ne s’intéressait pas vraiment à la représentation étudiante jusqu’au jour où on lui a proposé d’y participer et de se présenter sur une liste. Il participe donc aux réunions lors desquelles il en profite pour se renseigner sur le rôle d’un élu, sur le fonctionnement général de l’université, et, séduit, se présente. Kévin est un « touche à tout », il s’implique dans divers projets,  et choisit les domaines dans lesquels il s’implique davantage suivant ses compétences. Par exemple, le Vice-Président étudiant ayant mis en place des « cellules de travail » spécialisées sur divers thèmes, Kévin a choisi de participer au développement informatique (plateformes ENT pour les étudiants, développement du moodle, etc.).

Enfin, Côme est étudiant en 3ème année de médecine, et découvre l’association C2P1 lors de sa première année ; certains de ses amis étant membres actifs de l’association, Côme décide par la suite de s’y investir, souhaitant à son tour « relever le défi » pour aider les étudiants à la préparation de leur concours, ce qui est également un signe de reconnaissance et de remerciement à ceux qui lui ont permis de réussir. Côme insiste sur le fait que l’association C2P1 soit une association étudiante particulièrement importante et active puisqu’elle répond à un réel besoin des étudiants, à savoir la préparation du concours. Actuellement président de l’association, son investissement lui apporte un certain épanouissement et lui offre les moyens de monter différents projets. « Défendre ensemble, c’est être mieux entendu que lorsque l’on se défend seul » dit-il. Selon lui, l’existence d’associations étudiantes ne peut être qu’utile par la représentation ; c’est pour cela qu’il a saisi l’opportunité d’être « élu UFR » lors de sa deuxième année.

Alizée Delpierre