Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Le sport, un loisir ?

Le sport est pour beaucoup d'entre nous quelque chose d'essentiel à la vie. Il permet de se dépenser, de s'aérer l'esprit... Certains le pratiquent pour le loisir, pour le plaisir de faire une activité physique, d'autres pour le sport mais aussi pour la compétition, la montée d'adrénaline, la gestion du stress. En France, sur plus de 65 millions d'habitants, on compte 14 millions de licenciés dans 170 000 associations sportives (source :http://acteursdusport.fr/ ). A l'université Paris Descartes, 6,5% des étudiants sont inscrits au SUAPS, soit environ 2800 étudiants.

Pourquoi choisir de pratiquer un sport ? D'après le corps médical, il faut pratiquer une activité physique régulière pour le bien de son organisme. Bouger préserve la santé, entretient le corps et aide à rester en forme (sources : http://mangerbouger.fr/ ). Pour certains le sport est un exutoire : « Pratiquer une activité physique c'est permettre à son corps et à son esprit de mettre tous les soucis de côté, de ressentir des émotions positives (plaisir, euphorie, adrénaline...) ou négatives (remise en question, dépassement de soi, réagir à l'échec...), ce qui participe à l'équilibre de la santé physique, mentale et sociale... » témoigne Grégory Langlois, professeur d'EPS dans un collège ; « je fais quelque chose qui me plaît en dehors des cours, qui me change les idées » témoigne Alexia, pratiquant la danse moderne jazz depuis de nombreuses années. Le sport est vraiment une activité permettant de s'évader et de nous faire penser à autre chose. Ce qui n’est pas sans rappeler la célèbre phrase « un esprit sain dans un corps sain ».

L'intérêt de la compétition

Certains poussent l'exercice encore plus loin en pratiquant la compétition. En général, la compétition s’inscrit dans la continuité du sport que l'on pratique et constitue une sorte d’accomplissement. A l'université, ils sont 20% à s'y adonner.

La compétition est un moyen de se confronter aux autres, celle-ci crée des rivalités entre les concurrents. En ce sens, elle peut nous permettre de nous surpasser encore plus dans le sport parce qu'elle donne des objectifs à atteindre : être sur la première marche du podium, avoir le plus de points possible. On peut penser que la compétition est quelque chose de bénéfique car grâce à elle, on dépasse toujours un peu plus ses limites, pour faire une performance encore meilleure ! « La compétition, l'affrontement est important car c'est ce qui va permettre de repousser tes limites, de vouloir toujours t'améliorer. Lorsque tu n'as pas de but précis, comme un match ou un tournoi, c'est difficile de garder un entraînement régulier et de qualité » témoigne Nicolas, étudiant en STAPS et joueur de rugby à 7 ayant participé aux Universiades (Jeux Olympiques Universitaires) et aux Jeux mondiaux (Jeux Olympiques pour les sports non olympiques).

La compétition donne aussi une montée d'adrénaline et de stress qui sont parfois difficilement gérables. C'est pour cela que bon nombre de sportifs disent être « dans leur bulle » et ne plus penser à rien d'autre. La compétition permet de faire grandir, d'apprendre de ses erreurs et de ses échecs : « j’ai appris beaucoup de choses comme le respect des animaux, le travail sur soi, avoir de l’ambition, des buts, ne pas baisser les bras et toujours persister à réussir malgré les échecs. Ceci m’a aidé à me forger intérieurement. » me dit Jad, pratiquant le concours complet en équitation.

La compétition est surtout un état d'esprit, certains ont un instinct de compétiteur d'autres non. « Chacun doit trouver ce qui lui permet de s'épanouir, je sais que certaines personnes n'aiment pas la compétition » poursuit Nicolas.

On s'accordera tous pour dire que le sport est essentiel au bon équilibre de la personne et important pour le moral, qu'on le pratique pour le loisir ou pour la compétition. Comme le dit le célèbre adage : « l'important c'est de participer » !

Myriam Améri Leroy