Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Exposition le Corps en Mouvement

Expo_Corps_en_mouvement

Exposition le Corps en Mouvement

***

Pourquoi une belle esquisse nous plaît-elle plus qu’un tableau ? C’est qu’il y a plus de vie et moins de forme. A mesure qu’on introduit la forme, la vie disparait.»

Diderot

***

 

Corps_en_mouvement_nao

Du 7 au 23 avril, l’Université vous propose de découvrir une centaine d’œuvres originales à travers une exposition dans le réfectoire des Cordeliers (15, rue de l’école de Médecine) et dans la galerie Saint Germain, (hall du Siège de l’Université, au 12, rue de l’école de Médecine).

Dans la lignée des manifestations précédentes (Maternités du Monde, Trois artistes à l’écoute du corps, et Le visage dans tous ses états), cette exposition rejoint les thèmes de l’Homme et de son corps qui sont si chers à notre Université. Les 800m2 d'exposition vous proposeront des oeuvres variées allant des peintures et estampes classiques (Rembrandt, M. de Voos), à des sculptures contemporaines (Mauro Corda et Lydie Arickx), des photographies (G. Rancinan et F. Guénet) et chronophotographies (Marey et Demenÿ)......

Corps_en_mouvement_Mauro_Corda_1

Quelques mots du Commissaire d’exposition, M. Yvan Brohard :

« Dès l’aube de l’Histoire, l’Homme parvient à figurer son image. L’une de ses quêtes essentielles jusqu’à l’époque contemporaine sera de saisir et de reproduire, à travers l’Art ou la Technique, les mouvements de son corps, synonymes de la vie qui l’habite.

L’Homme tente très tôt de trouver à travers la création artistique d’efficaces moyens pour figurer ce mouvement – les peintures rupestres de la grotte de Chauvet sont parmi les premiers témoins connus de cette longue quête. Plus récemment la photographie et le caméscope permettent de capter la chute des corps, de donner à voir et à comprendre le déroulement du mouvement dans le temps. L’apparition puis le développement du cinéma et des techniques qui lui sont associées, comme le ralenti, s’inscrivent dans le droit fil du chemin ouvert.

En parallèle, de multiples créateurs, artistes et ingénieurs, dès l’Antiquité, essaient d’imiter, de reproduire les mouvements du corps humain grâce à des mécaniques de plus en plus complexes. Automates, marionnettes, robots androïdes de science fiction, se succèderont ainsi, fascinant aujourd’hui comme hier, des générations, leur permettant d’exprimer à travers eux, leurs doutes, leurs craintes, leurs aspirations… »

Exposition Le Corps en Mouvement, du 7 au 23 avril, Réfectoire des Cordeliers, 15, rue de l’Ecole de Médecine.

 

Expo_Corps_en_mouvement_Mauro_Corda_2