Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Découvrez nos derniers communiqués

  • Vers une amélioration du diagnostic de certains cancers.

    L’Université Paris Descartes, l’AP-HP, le CNRS et l’Inserm dévoilent une méthode libre de droits qui rend possible l’utilisation à large échelle de l’ADN circulant chez les patients atteints de cancer du poumon et du pancréas. Cette méthode est publiée dans la revue Clinical Chemistry.

    27 septembre 2016
  • L’Université Paris Descartes ouvre une nouvelle formation sur l’immunité innée antivirale, un sujet en pleine expansion.

    La formation « Immunité innée et infections virales » a pour objectifs de présenter les connaissances les plus récentes sur le sujet et d’introduire des nouvelles approches méthodologiques, thérapeutiques et préventives. Des sujets « traditionnels », tels la régulation des voies de signalisation des Interferons (IFN), les gènes stimulés par les IFN, ou encore les cellules NK, ont été enrichis par des nouvelles découvertes. Les techniques de détection et de mesure de ces réponses ont également évoluées. L’enjeu de ces recherches est de gagner en efficacité dans la lutte des infections.

    13 septembre 2016
  • Un premier master européen coordonné par l’université Paris Descartes obtenant la labellisation « Erasmus Mundus Joint Master Degree ».

    La Commission Européenne vient d’annoncer la première labellisation d’un Master Européen coordonné par l’Université Paris Descartes. Ce master conjoint nommé « Nanomedicine for drug delivery» (NANOMED) consiste en une formation originale de 2 ans sur la Nanomédecine appliquée à la délivrance de molécules actives. C’est de plus, l’unique master ayant le label Européen « Erasmus Mundus Joint Master Degree» (EMJMD) dans cette discipline. Il sera ouvert à la rentrée 2017.

    07 septembre 2016
  • L’université Paris Descartes vous présente son nouveau logo !

    Pour marquer cette nouvelle rentrée universitaire, l’université Paris Descartes s’est dotée d'une charte graphique moderne et dynamique pour renforcer sa visibilité tant en France qu'à l’international, auprès de ses différents publics internes et externes.

    06 septembre 2016
  • Du nouveau dans l’analyse de l’évolution des tumeurs cancéreuses.

    Des chercheurs de l’Université Paris Descartes, du CNRS, de l’Inserm, de l’Université Paris-Est Créteil (UPEC) et de l’AP-HP ont montré que l’analyse de modifications épigénétiques pourrait être utilisée comme marqueur universel pour le suivi de l’ADN tumoral circulant dans le sang des patients atteints de cancer colorectal. Cette étude repose sur l’analyse de l’hyperméthylation de deux gènes (WIF1 et NPY) par une méthode d’avant-garde : la PCR digitale en microgouttelettes. Ces résultats sont parus le 1er juin 2016 dans la revue Clinical Chemistry.

    19 juillet 2016
  • 20 juin 2016 : Médecine d’urgence, quelles réponses face aux attaques terroristes ?

    Orlando 2016, Boston 2013, Paris 2015, des attaques terroristes frappent des centaines de personnes et suscitent une onde de choc dans le monde entier. La question de la réponse médicale en cas d’attaque terroriste demeure relativement nouvelle et plus que jamais d’actualité. Pour la première fois, la faculté de médecine Paris Descartes et la Harvard Medical School organisent le 20 juin prochain à l’hôpital Cochin, une journée de conférences sur le thème de la médecine d’urgence face aux attaques terroristes.

    20 juin 2016
  • Première mondiale à l’IUT : les premiers sites Frogans dévoilés le 14 juin

    Le 14 juin se tient à l’IUT la 7eme conférence Frogans, une nouvelle technologie de publication sur Internet. A cette occasion, des développeurs présenteront les premiers sites frogans, simples d’emploi, sécurisés, et open source, avec une esthétique jamais vue sur le web…

    09 juin 2016
  • L’anorexie : plaisir de maigrir plutôt que peur de grossir

    Une étude de l’Inserm, de l’université Paris Descartes, et du Centre Hospitalier Sainte-Anne suggère que l’anorexie mentale ne serait pas expliquée par une peur de prendre du poids, mais par le plaisir d’en perdre… et cela serait génétiquement influencé. Publiée dans Translational Psychiatry, cette étude dirigée par le Pr Gorwood, chef de service de la Clinique des Maladies Mentales et de l’Encéphale, remet en question la notion de peur de prise de poids chez les patients anorexiques.

    07 juin 2016
  • L’AP-HP diffuse un MOOC pour prendre le tournant de la récupération améliorée après chirurgie.

    L’AP-HP prend le tournant de la Récupération Améliorée Après Chirurgie (RAAC). Le Directeur général de l’AP-HP a récemment confié une mission à deux médecins, le Dr Anissa Belbachir et le Pr Dominique Fletcher, pour fédérer les initiatives nombreuses dans ce domaine et leur apporter leur appui. Elle a organisé le 12 avril 2016, à l’Hôpital Européen Georges Pompidou la première journée de la RAAC à l’AP-HP.

    Elle lance aujourd’hui un nouveau MOOC qui permettra d’accompagner les équipes dans la mise en place des protocoles RAAC. Ce projet, auquel participent les quatre facultés de médecine des universités partenaires (Université Paris-Descartes, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, UPMC et Université Paris-Diderot), doit contribuer à former les professionnels, les patients et leur entourage à ces techniques. Les inscriptions seront ouvertes dès le 1er mai et les cours accessibles à partir du 23 mai 2016 et pendant 5 semaines.

    2 mai 2016
  • Comment expliquer l’entrée dans la psychose ?

    Une équipe de recherche de l’Université Paris Descartes, de l’Inserm et du Centre Hospitalier Sainte-Anne, sous la direction du Professeur Marie-Odile Krebs, a mis en évidence que des modifications épigénétiques accompagnent l’émergence d’un épisode psychotique dans une cohorte de jeunes personnes à risque âgées de 15 à 25 ans. Ces modifications compromettent des systèmes de réponse au stress oxydatif et à l’inflammation. Grâce à ce nouveau travail, les chercheurs apportent un nouvel éclairage à cette maladie dont la principale explication biologique reposait jusqu’alors sur des perturbations de la sécrétion de la dopamine au niveau cérébral.

    26 avril 2016