Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Axel Kahn prend la route

22/04/2013

Axel Kahn est un chercheur, universitaire, généticien et essayiste bien connu du public. De 2007 à 2011, il a présidé l’Université Paris Descartes et, en 2012, défié François Fillon, Premier Ministre sortant, pour l’élection législative dans la deuxième circonscription de Paris qui englobe le quartier latin, les Assemblées, l’Hôtel de Matignon et l’École militaire. Après un tel parcours, on pouvait s’attendre à le voir continuer d’œuvrer avec les nouvelles équipes dans le champ de la Recherche et de l’Enseignement supérieur, se consacrer au domaine de la réflexion éthique dans laquelle il est actif depuis des décennies, poursuivre sa carrière de conférencier et d’essayiste, entrer plus franchement dans l’arène politique. C’est en fait un autre projet qu’il mettra en œuvre en 2013, projet ancien qu’il n’avait jamais trouvé le temps de réaliser : traverser tout le pays par une grande diagonale nord-est à sud-ouest, de la frontière belge dans les Ardennes à la frontière espagnole dans le Pays basque, de Givet sur la Meuse à la Bidassoa et Hendaye.

Avant de se mettre en route, Axel Kahn a achevé la rédaction d’un ouvrage intitulé « L’homme, le libéralisme et le bien commun » ; il paraîtra à la rentrée d’automne aux éditions Stock. Chemin faisant, pour reprendre le titre d’un ouvrage de Jacques Lacarrière, il se propose de mener une triple quête : de lui-même, bien entendu, dans les territoires et à la rencontre de leurs habitants. Sa marche de plus de 1600 km et de trois mois à compter du 8 mai sera solitaire mais il se promet de faire des rencontres aux étapes, de participer à des échanges, de donner parfois des conférences. Les épisodes de cette aventure seront relatés et illustrés sur les réseaux sociaux et par l’intermédiaire d’un site dédié où vous pouvez déjà voir le détail de son parcours ( www.axelkahn.fr  ). Au terme de ce dernier, Axel Kahn se promet d’évoquer les réflexions qui se seront enracinées dans cette rencontre escomptée avec lui-même et les autres en ces superbes régions traversées dans un ouvrage qui devrait s’intituler « Pensées en chemin ».