Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Diagnostic des rejets de greffes de cœur : une équipe française démontre l’intérêt d’une nouvelle méthode, le microscope moléculaire

09/05/2017

Une équipe AP-HP/Inserm/Paris Descartes démontre que l’analyse ultra-fine des gènes exprimés par les cellules du cœur par une nouvelle technique appelée « le microscope moléculaire » permet d’identifier de manière précise et très précoce les patients qui présentent un début de rejet de greffe de cœur. C’est la première fois que cette technique est appliquée à large échelle dans le rejet humoral cardiaque. Les résultats de cette étude font l’objet d’une publication le mardi 07 mars 2017 dans la revue Circulation. Ils constituent une avancée majeure pour améliorer la longévité de la greffe cardiaque et par conséquent celle des patients.

07 mars 2017