Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

La recherche sur la neurofibromatose de type 1 permet d’ouvrir la voie à de nouvelles approches thérapeutiques des cancers.

15/09/2014

L’équipe du Pr Michel Vidaud (service de Biochimie et de Génétique Moléculaire, Hôpital Cochin, AP-HP, Université Paris Descartes) a montré que l’étude approfondie d’une maladie rare, la neurofibromatose de type 1 (NF 1) ouvre la voie à de nouvelles approches thérapeutiques des cancers. Ces résultats sont le fruit de recherches menées en collaboration avec le service du Pr Pierre Wolkenstein (Centre de références Neurofibromatoses, Hôpital Henri Mondor – AP-HP) et avec des chercheurs internationaux, américains et belges notamment.  Ils viennent d’être publiés dans la revue Nature.