Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Les athlètes présents sur les podiums olympiques et mondiaux présentent une fréquence élevée de mutations du gène HFE, jusque là associées à l’hémochromatose.

14/10/2015

La fréquence desmutations chez les judokas, skieurs de fond et rameurs élites est 2 fois plusélevée que dans la population française. Cette fréquence augmente avec leniveau sportif, suggérant un rôle majeur de ce gène dans la performance.

1er octobre 2015