Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Les bébés bilingues connaissent la grammaire dès 7 mois

15/02/2013

A 7 mois, les bébés évoluant dans un milieu bilingue sont capables d’apprendre rapidement la grammaire de leurs deux langues maternelles. Cette capacité vient d’être mise en évidence par des scientifiques du Laboratoire de Psychologie de la Perception (Université Paris Descartes/CNRS/ENS) et de l’Université de British Columbia. Elles ont montré que ces bébés utilisent la hauteur et la durée des sons pour distinguer deux langues dont les structures grammaticales sont très différentes, comme l’anglais et le japonais. Cette étude permet de mieux comprendre les mécanismes utilisés dès le plus jeune âge dans l’acquisition du langage. Ces travaux viennent d’être publiés dans la revue Nature Communications.

L’apprentissage de la grammaire dans un milieu bilingue où les deux langues ont des structures de phrases très différentes, comme l’anglais et le japonais, semble être un défi. Le mécanisme permettant aux enfants bilingues de le relever vient d’être expliqué : ils sont capables d’utiliser des indices prosodiques1 pour différencier les deux langues dès l’âge de 7 mois.

« En anglais par exemple, les mots « the » et « with » reviennent beaucoup plus souvent que d’autres mots. Les bébés apprennent essentiellement en comptant, explique Judit Gervain, chargé de recherche au CNRS et à l’Université Paris Descartes. Mais les bébés qui grandissent dans un milieu bilingue ont besoin de plus d’indices, ils développent donc d’autres stratégies que les bébés monolingues n’ont pas besoin d’utiliser ».

On distingue deux types de mots : les mots fonctionnels qui marquent les relations entre les mots ou les groupes de mots, comme un article, un pronom, une préposition ; et les mots lexicaux qui servent à exprimer un sens, comme un adjectif ou un nom. En anglais ou en français, un mot fonctionnel est typiquement placé avant un mot lexical et la durée du mot lexical est plus longue. En japonais ou en hindi, l’ordre est inversé et la hauteur du mot lexical est plus aiguë.

Judit Gervain et Janet Werker, de l’université de British Colombia, ont observé des bébés âgés de 7 mois qui participaient à des expériences de grammaire artificielle. Ils se familiarisaient avec un flux de parole avec des détails prosodiques, comme la hauteur et la durée. Les scientifiques ont noté le temps que chaque enfant passait à regarder des panneaux, derrière lesquels des haut-parleurs émettaient les différents sons. Elles en ont déduit que ces bébés arrivent à distinguer deux langues selon leurs structures grammaticales.

Ainsi, la difficulté à apprendre deux langues est contournée par la capacité des enfants bilingues à exploiter des indices pertinents. De plus, cette étude montre que des détails facilement perceptibles, comme la prosodie, peuvent révéler les structures grammaticales d’une langue. Cela explique comment et pourquoi les enfants apprennent la grammaire si aisément, et ce, dès le plus jeune âge.

« Si vous parlez deux langues à la maison, ne vous inquiétez pas pour l’acquisition du langage de votre enfant, précise Judit Gervain. Votre bébé est tout à fait capable de distinguer ces deux langues et d’apprendre facilement leurs structures grammaticales ! ».

1 La prosodie est l'ensemble des caractéristiques du langage oral comme le rythme, l’accent, l’intonation .

 

Publication :
Prosody Cues Word Order in 7-month-old Bilingual Infants
Judit Gervain & Janet F. Werker
Nature communications DOI: 10.1038/ncomms2430