Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Exposition "Lorand Gaspar, chirurgien, poète et photographe"

Dans le cadre du Printemps de la poésie en Suisse

Exposition « Lorand Gaspar, chirurgien, poète et photographe »

Du 12 au 24 mars 2018, à la Bibliothèque universitaire de Médecine de Lausanne (Centre Hospitalier Universitaire Vaudois – 46, rue du Bugnon, Lausanne)

Curatrices de l'évènement : Julie Delaloye (CHUV) et Danièle Leclair (Université Paris Descartes / UMR Thalim), en collaboration avec l'Institut des humanités en médecine de Lausanne.
Avec le soutien de l'Espace CHUV et des ayants droit de Lorand Gaspar.

Cette exposition souhaite faire découvrir le trajet et l’œuvre du chirurgien-poète à de nouveaux publics, notamment celui des médecins et des étudiants désireux de circuler entre les disciplines littéraires, scientifiques et artistiques, mais aussi à tous ceux qui cherchent à concilier métier et activité créatrice.
En effet, Lorand Gaspar, chirurgien pendant près de 40 ans, est aussi un poète majeur du XXe siècle, dont l’œuvre, éditée par les plus grands éditeurs français a été couronnée par plusieurs prix littéraires. Son trajet original, depuis sa Transylvanie natale jusqu’à Paris puis Jérusalem, Patmos et Tunis lui a permis de développer une pensée et une écriture au croisement de plusieurs cultures et de plusieurs domaines.
Observateur de toutes les formes du vivant, émerveillé aussi bien par le mouvement de la mer et des oiseaux que par le silence du désert et la machinerie complexe de l’intérieur du corps humain, il refuse les cloisonnements et s’attache à saisir partout l’élan vital, la « pulsation du même ». Pour lui, la poésie a justement pour but de « recoudre » le corps du monde afin de nous aider à « mieux respirer ».
Polyglotte, Lorand Gaspar est aussi devenu traducteur et passeur entre les cultures, française, arabe, grecque, hongroise…
De ses marches dans les déserts et de ses voyages, il a rapporté de nombreuses photographies qui ont fait l’objet d’expositions notamment en France, en Jordanie et en Tunisie.
Et parallèlement à son œuvre poétique et photographique, Lorand Gaspar a aussi, pendant plus de 30 ans, tenu son journal de médecin, notes sur sa pratique à l’hôpital, réflexions sur les malades, la douleur, la relation médecin-patient et les grandes avancées de l’histoire de la médecine. Un foisonnement d’écrits qui donnent à voir le trajet d’un médecin profondément humaniste, à l’écoute de ses patients, attentif à la continuité du vivant et à la relation « corps-esprit », et qui alerte ses lecteurs sur les risques d’une médecine purement technicienne.