Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Traces et lumières des simples

Jusqu’au 24 septembre 2017, le musée d’Histoire de la médecine accueille une nouvelle exposition intitulée:

«Trace et lumière des simples»

12 rue de l’École de Médecine - 75006 Paris
Du 15 juillet au 31 août, du lundi au vendredi de 14h à 17h (fermé le WE et les 14 et 15 août)
A partir du 1er septembre, ouverture de 14h à 17h sauf jeudi, dimanche et jours fériés.

Elle met en valeur le travail de l’artiste Pierre Zanzucchi , réalisé à partir d’un herbier du pôle Pharmacie de la BIU Santé. Retrouvez l’histoire de cette œuvre sur le blog de la BIU Santé (2014) , et dans leur exposition virtuelle Vies d’herbier . Les pages tirées de l’herbier sont présentées sans vitrine, directement offertes à l’œil du visiteur, qui pourra ainsi en apprécier tous les effets de matière et de couleurs.

« L’ESPRIT DE LA TRACE…

À la faculté de Pharmacie de l’Université Paris Descartes, j’ai entrouvert un herbier où s’était décomposée en silence, entre des feuilles de papier vieillies par le temps, la matière disparue de tiges, de fleurs, de pétales, d’étamines…
Prisonnière, leur lumière intérieure s’était inscrite dans le papier ne laissant plus qu’une trace imaginée.
Leurs vies mystérieuses se réveillaient sous mon regard.
Le papier – sa texture, son vieillissement, son bruissement, sa couleur, son incertitude, sa fragilité – devenait le support de mon travail. Il me fallait suivre la trace de l’âme laissée par ces herbes disparues.
J’ai choisi les feuilles où l’empreinte de l’herbe s’accordait à l’énergie de mon trait. Une vie végétale antérieure surgissait encore de la forme originelle.
Mon doigt, ma main, ont dessiné. Tout devenait peinture.
Et là, dans ce silence, naissait la nouvelle énergie des plantes, dépôt de l’âme… testament des herbes disparues.»

Pierre Zanzucchi