Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Journée mondiale contre le travail des enfants

Certains d'entre vous pensent peut-être que la Journée mondiale contre le travail des enfants est ancienne. Et pourtant, cette journée n’a été créée qu'en 2002 par l'Organisation Internationale du Travail (OIT). Chaque année, le 12 juin, ce jour est l'occasion d’une forte mobilisation de la part des gouvernements et des partenaires sociaux de l'OIT.

Historique:

Le travail des enfants existe depuis l'Antiquité,  durant  laquelle ils exécutaient les tâches domestiques et agricoles afin de venir en  aide à leurs familles. Au 18ème siècle, la France comptait des milliers d'enfants orphelins et abandonnés qui travaillaient en tant qu'éboueurs, cireurs de chaussures ou vendeurs de journaux mais il existait aussi de jeunes enfants qui se prostituaient ou qui mendiaient.

Avec la révolution industrielle, les travaux sont devenus de plus en plus pénibles, c'est la fameuse période où les enfants travaillaient dans les mines. En effet, leurs petites tailles et leurs souplesses permettaient aux enfants d’effectuer certaines tâches que les adultes ne pouvaient pas effectuer.

C’est la scolarisation obligatoire et gratuite qui a permis de constater une baisse du travail des enfants. On l’observe principalement dans les pays développés. En 1919, l'Organisation Internationale du Travail (OIT) est crée et devient une institution spécialisée au sein de l'ONU. L'OIT instaure en 1992 le «Programme international pour l'abolition du travail des enfants».

Actualité:

Le 12 juin 2012 sera donc le 10ème anniversaire de la journée mondiale contre le travail des enfants. Il y a 2 ans, une «feuille de route», recensant les travaux les plus difficiles, a été rédigée par l'OIT. L’objectif est d’enrayer définitivement le travail des enfants à l’horizon de 2016.  Il existe d'autres organisations/institutions qui soutiennent cette noble cause telles que l'UNICEF (Fonds des Nations unies pour l'enfance), l'UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture), les écoles, les groupes de femmes, de jeunes ou les médias pour la campagne contre le travail des enfants.

L'éducation reste la solution principale pour la suppression du travail des enfants.

Le Saviez-Vous ?

Jusqu'à ce jour, c'est l'Inde qui compte le plus grand nombre d'enfants travailleurs dans le monde, soit environ 60 millions. La principale raison est la misère qui règne dans ce pays.

Néanmoins, grâce à l'OIT, le recrutement d'enfants en tant que travailleurs domestiques (ou dans les restaurants, ou dans les magasins...etc.) y est interdit depuis 2006. En 2010 l'école primaire y devient gratuite et obligatoire.

 Doréna Ganowry