Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

A la découverte des trésors de l’université !

Mais au fait, que connaissons-nous de son histoire et de son patrimoine ?

Tout a commencé vers 1200. Les premières universités se créent à Paris. La Faculté de Théologie voit le jour, suivie par celles d’Art et de Droit. Vient le tour de la Faculté de Médecine, celle que nous connaissons tous,  au 12 rue de l’école de médecine appelée autrefois « rue des cordèles ».
A cette époque-là, les chirurgiens sont considérés, au même titre que les barbiers, comme des charlatans et n’ont ainsi pas le droit d’entrer dans l’université. Ils créent donc des écoles de chirurgie,  qui sont très vite admirées du peuple . La fac de médecine, elle, est délaissée. Elle n’aura très vite plus d’argent et devra trouver une solution pour la formation de ses médecins.
Les siècles défilent et c’est seulement en 1793 que les chirurgiens pourront accéder à l’Université. C’est la création de la faculté de Médecine comme on l’entend aujourd’hui.

Et sa construction ?

C’est au chirurgien de Louis XV que l’on doit l’ordre de débuter les travaux d’une Académie Royale de Chirurgie. En 1769, il nomme un architecte. Ce sera Jacques Gondouin, le fils d’un des jardiniers du roi. Les travaux vont se dérouler de 1769 à 1775, année où a lieu le tout premier cours. L’Académie Royale sera dissoute et transformée en Ecole de Santé puis en faculté de Médecine en 1808.
Lorsqu’on y entre, on découvre en premier lieu  la Cour d’Honneur. C’est sur elle que repose toute la construction.
La grande porte est entourée de colonnes corinthiennes qui permettent d’accéder à l’amphithéâtre principal. Ce style fut très vite apprécié de tous, car il évoque la Grèce antique. On y trouve également des sculptures représentant les grands médecins, tel que Xavier Bichat, qui a donné son nom au célèbre hôpital parisien.
Mais très rapidement, des travaux doivent être réalisés. D’autres architectes sont nommés mais l’Etat n’a plus assez d’argent. C’est donc un siècle plus tard que de nouveaux bâtiments sont créés, tels que le grand hall, différentes cours ainsi que le grand escalier qui permet d’accéder à la bibliothèque au deuxième étage.
Ainsi, le monument présente deux époques, une du 18e siècle et l’autre du 19e. On y trouve également des tapisseries provenant directement de la très célèbre Manufacture des Gobelins.
Les médecins, très rapidement, décident que ce sera un lieu de savoir, mais également un lieu où l’art aura une très grande importance.

Le mois prochain nous vous donnons rendez-vous pour d'autres découvertes ...

Natacha Szeps