Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Cap sur la diplomatie française

Le MAEE occupe aujourd’hui une place considérable, il met en place la politique étrangère de la France en s’appuyant sur un réseau d’ambassades et de consulats gigantesque (le deuxième au monde après les Etats-Unis). De ce fait, la France est une puissance diplomatique reconnue et  joue un rôle important sur la scène internationale. La rédaction des petits papiers de Descartes est allée au 37 Quai d’Orsay à la découverte du ministère des affaires étrangères et européennes lors des portes ouvertes.

Le diplomate : un avocat assurant la défense de son pays ?

Le cœur du  métier de diplomate est de défendre les intérêts de son pays.  La diplomatie est le moyen de mettre en œuvre le concept de soft power et dans la mesure du possible de promouvoir l’image de notre pays pour le rendre plus visible. Un diplomate exerce une diplomatie d’influence, il est l’avocat de son pays et doit servir les principes et intérêts légitimes de l’Etat français.

Pour cela il exerce trois types d’influences :

- l’influence politique, l’ambassadeur doit avoir d’excellentes relations dans le pays d’accueil et il doit nouer des liens avec les ministres et autorités du pays où celui-ci se trouve ;

- l’influence économique, les agents diplomatiques doivent chercher à développer les intérêts économiques français en cherchant les perspectives qu’offre le pays d’accueil ;

- l’influence culturelle, il se doit d’organiser des événements culturels, en diffusant la culture française (littérature, cinéma, musique, gastronomie…).

Les métiers de la diplomatie sont d’une originalité hors du commun et apportent une expérience professionnelle, personnelle et culturelle très importante. Le MAEE offre une palette de métiers dans des domaines d’activités variés qui sont accessibles par différents types de concours de catégories A, B, C (Politique, Consulaire, Coopération et action culturelle, Communication, juridique, Economie et Administration, informatique , logistique et patrimoine.)

Plus d’informations

Encadré :

Sens de l’humour et sens diplomatique

Lors de notre visite, un ancien ambassadeur, chef des services culturels à Moscou pendant la période de l’URSS a raconté une anecdote amusante. À cette époque, où régnait une atmosphère particulièrement tendue (KGB oblige), celui-ci fit diffuser  dans l’ambassade de France le film Le grand blond avec une chaussure noire. Film comique, qui tourne en dérision les services secrets russes alors même que des membres du KGB assistaient à la projection. « Pendant tout le long du film, il y avait un silence effroyable au sein de la salle, et nous redoutions les effets de cette projection puisque tout était contrôlé par le KGB » nous a confié notre interlocuteur. Contre toute attente ce film fut apprécié et rencontra même un succès considérable parmi nos spectateurs. « Pour nous, il s’agissait d’une étincelle qui pouvait ouvrir une nouvelle voie dans nos relations diplomatiques avec ce pays » conclue l’ancien ambassadeur.

Gagandip Cheema