Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

La Mission Handicap de l'Université Paris Descartes

Parce qu’un étudiant handicapé est un étudiant comme les autres et qu’on ne sait pas toujours à qui s’adresser lorsque que l’on est confronté à cette situation, nous allons faire ce mois-ci une petite présentation de la mission handicap que nous pouvons trouver au sein de notre Université.

 

Titeuf Handicap

La Mission Handicap, qu’est-ce que c’est ?

C’est un service indispensable qui accompagne les étudiants handicapés dans leur scolarité. Pour cela, la Mission permet de mettre en place différents types d’aides.

Qui contacter pour y avoir accès ?

Madame Jacqueline Delfour. Elle est présente tous les jours au siège de l’Université Paris Descartes et mettra tout en œuvre pour que la scolarité des étudiants handicapés se passe le mieux possible. Il suffit juste de lui téléphoner au  01 76 53 17 64 ou de lui envoyer un mail .

Il faudra ensuite passer un entretien avec un médecin du Service de la Médecine Préventive (voir l’article de la newsletter du mois d’octobre consacré à ce Service ) qui  trouvera une solution adaptée en fonction du handicap.

Quels types d’aides peuvent être donnés ?

- un aménagement des horaires.

- une mise en place d’un tiers-temps.  Cela permettra à l’étudiant d’avoir un peu plus de temps pour rendre sa copie lors d’un examen.

- un tutorat, organisé par un professeur ou un étudiant.

- Un preneur de notes peut également être indispensable.

- Pour certains types de handicaps, d’autres aides pourront encore être apportées comme des sujets d’examen en braille par exemple.

Et pour être un peu plus concret voici une rapide interview d’une étudiante en situation handicap.

Marine, peux-tu te présenter ?

J'ai 20 ans, je suis inscrite en Licence à l’Institut de Psychologie de l’Université Paris Descartes depuis un an et demi. Je suis I.M.C (Infirmité, Motrice, Cérébrale) atteinte de la maladie de Little (touchant mes membres inférieurs).

Comment se passe une journée en fauteuil roulant ?

Une journée de cours en fauteuil est assez fatigante, il faut compter en partie sur les personnes que je croise dans la journée pour m'aider à franchir les portes d'entrée. La rampe d'accès au Restaurant Universitaire est assez raide. Heureusement je croise des gens serviables car je n’ose pas toujours demander. A part les soucis d'adaptation je ne me sens en rien différente des autres. Étant une étudiante avant tout, le handicap passe après. Je suis en fauteuil mais aussi en béquilles donc j'essaie au maximum de gommer ma différence pour que les autres ne me voient pas que comme une personne handicapée.

Que t’as apporté la mission handicap concrètement ?

L'année dernière, ayant perdue mes repères à l’entrée à l’université, j'avais l'impression que les gens qui nous encadrent ne comprenaient pas ma situation. Avec la mission handicap je dois avouer que cette année je suis plus à l'aise même si je pense qu’un handicap sensoriel est plus facile à gérer pour la faculté qu'un handicap moteur.

Cela m’a permis d’obtenir un tiers-temps et les soucis que je rencontre cette année sont en train de se régler grâce à l'administration. Par ailleurs, je m'adresse à certaines associations qui m'ont proposé des solutions d’aides dans ma vie quotidienne.

 

Natacha Szeps