Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Décodage, compréhension orale, vocabulaire : trois compétences clés pour favoriser l’apprentissage de la lecture des enfants de CP scolarisés en ZEP

20/11/2013

Quelles compétences faut-il particulièrement développer chez les enfants de CP scolarisés en ZEP afin de favoriser l’apprentissage de la lecture ? C’est ce qu’ont cherché à savoir des chercheurs du CNRS et des Universités de Grenoble, Paris Descartes et d’Aix-Marseille. Pour ce faire, ils ont mené une étude auprès de 394 enfants de fin de CP, scolarisés dans des zones d'éducation prioritaires1 de l’Académie de Lyon. Les résultats montrent que, sur tous les facteurs qui peuvent intervenir dans la  compréhension écrite de ces enfants, les capacités de décodage, de compréhension d’énoncés oraux et le vocabulaire jouent un rôle prépondérant.

Les résultats, publiés  le 8 novembre 2013 dans la revue PloS ONE ont été obtenus en collaboration avec la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’Université de Genève. Les chercheurs soulignent en outre l’importance de l’évaluation et de l’entrainement de ces compétences dès le CP chez ces enfants pour améliorer leur compréhension de l’écrit.

Apprendre à lire est une activité complexe, longue et difficile qui implique un enseignement et un accompagnement systématique et approfondi. En France, si 5% des enfants des classes ordinaires ont des difficultés de maitrise de la langue écrite en CP, ce taux peut dépasser 25 % dans certaines zones défavorisées. Il est donc très important d’identifier quelles sont les compétences dont les niveaux d’acquisition influencent directement la compréhension écrite des enfants scolarisés en CP afin de proposer, particulièrement dans les ZEP, des exercices qui favoriseraient de manière optimale l’apprentissage de la lecture chez ces enfants

Les chercheurs du laboratoire de psychologie et neurocognition (CNRS/Universités Pierre Mendès France et Joseph Fourier/Université de Savoie), du laboratoire depsychologie cognitive (CNRS/AMU) et du laboratoire de psychologie de la perception (CNRS/Université Paris Descartes), en collaboration avec la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de Genève, ont examiné le niveau d’acquisition des principales compétences qui peuvent influencer la compréhension en lecture chez 394 enfants de CP scolarisés dans des zones d’éducation prioritaires en début, puis en fin d’année scolaire :
- Le « décodage » : la précision  et la rapidité à lire des mots (familiers ou inventés),
- La compréhension d’énoncés oraux,
- Le vocabulaire.

En fin de CP, ils ont également testé la compréhension d’énoncés écrits pour mettre le tout en relation et déterminer l’implication de chaque compétence dans la compréhension de ces énoncés.

Les principaux résultats révèlent pour la première fois que pour ces 394 enfants de fin de CP, sur tous les nombreux facteurs (soit 100%) qui peuvent intervenir dans la compréhension écrite (comme les caractéristiques de la langue parlée, l’attention, la mémorisation…), les capacités de décodage sont impliquées à 34 %, la compréhension d’énoncés oraux à 8,9% et le vocabulaire à 4,5%. Des chiffres significatifs qui montrent combien ces trois compétences sont importantes à acquérir pour que les enfants arrivent à comprendre ce qu’ils lisent.

Ces résultats originaux ont des implications importantes dans le domaine de l’éducation. Ils montrent en effet que l’évaluation de ces trois capacités (décodage, compréhension orale et vocabulaire) pourrait aider les enseignants à repérer de façon précoce les enfants susceptibles d’avoir des difficultés dans l’apprentissage de la lecture et à leur proposer ainsi des entrainements davantage personnalisés.

 

1 Les zones d'éducation prioritaires (ZEP) sont, dans le système éducatif français, des zones dans lesquelles sont situés des établissements scolaires (écoles ou collèges) dotés de moyens supplémentaires et d'une plus grande autonomie pour faire face à des difficultés d'ordre scolaire et social. Elles ont été créées  par l'Éducation nationale en 1981 par une circulaire interministérielle dans le but de lutter contre l'échec scolaire. Les ZEP n'existent plus sous ce nom depuis 2006-2007, d'autres dispositifs les remplaçant sous des appellations variables (APV, RAR, CLAIR, ECLAIR...) mais l'expression reste ancrée dans le langage du monde éducatif.

 

Publication
Reading Comprehension in a Large Cohort of French First Graders from Low Socio-Economic Status Families: A 7-Month Longitudinal Study
Edouard Gentaz, Liliane Sprenger-Charolles, Anne Theurel, Pascale Colé,
PloS ONE 10.1371

Pour aller plus loin
Apprendre… oui mais comment ? E. Gentaz (Ed). ANAE N 123– Numéro spécial. 2013.
Apprendre à lire. S. Dehaene (Dir), G. Dehaene-Lambertz, E. Gentaz, C. Huron, & L. Sprenger-Charolles. Editions Odile Jacob, 2011.
Lecture et Dyslexie : approche cognitive (Seconde édition). L. Sprenger-Charolles et P. Colé. Editions Dunod, 2013