Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Et si la gravité de votre grippe saisonnière était liée à votre patrimoine génétique ?

16/04/2015

Alors que la plupart d'entre nous guérissent d'une grippe après une semaine, elle peut s'avérer très sévère, voire mortelle dans de rares cas sans que rien n'ait permis aux médecins de l'envisager. En analysant le génome d'une petite fille atteinte d'une forme sévère de la grippe à l'âge de 2 ans et demi, des chercheurs du Laboratoire de Génétique Humaine des Maladies Infectieuse (un laboratoire international associé franco-américain) regroupant des chercheurs de l'Inserm, de l'Université Paris Descartes des médecins de l'APHP (hôpital Necker Enfants Malades) hébergés à l'Institut Imagine, et de la Rockefeller University de New York, ont découvert chez elle une mutation génétique jusqu'alors ignorée et responsable d'un dysfonctionnement subtil de son système immunitaire. Plus largement, ces résultats indiquent que des mutations génétiques pourraient être à l'origine du déclenchement de certaines formes sévères de grippe chez l’enfant, et indiquent en tout cas que les mécanismes immunitaires qui font défaut chez cette fillette sont exigés pour la protection contre ce virus chez l'homme. Ces résultats sont publiés dans la revue Science.