Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

« L'analyse de cellules individuelles permet d'identifier des marqueurs de la cellule permissive du VIH »

06/11/2017

Nous ne sommes pas égaux face aux infections et ce, en partie, pour des raisons génétiques. Ce que l'on sait moins, en revanche, c'est que toutes les cellules d'un même individu ne présentent pas la même vulnérabilité aux pathogènes et aux virus intracellulaires, alors qu'elles partagent presque toutes le même ADN. Si l'on prend l'exemple du virus VIH, responsable du syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA) dans l'espèce humaine, on sait, sans pouvoir l'expliquer totalement, que seule une fraction des lymphocytes T sont efficacement infectés par le virus et que cette fraction est différente selon les individus.

06 novembre 2017