Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Le sommeil réduit les capacités de prédiction du cerveau

03/03/2015

Pourquoi le tic-tac de l’horloge ne nous empêche pas dormir tandis que la sonnerie du réveil rompt notre sommeil ? Une étude, réalisée à Neurospin (CEA/Inserm)[1] , montre que même si le cerveau perçoit les sons, il n’est plus capable d’élaborer des prédictions durant le sommeil. Ces résultats sont publiés dans la revue américaine PNAS du 2 mars 2015.

[1]  En collaboration avec le centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-Dieu à Paris (AP-HP), l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), Collège de France et les Universités Paris-Sud et Paris-Descartes