Bienvenue sur le site de l'université Paris Descartes

Premier Centre d’Expertise sur la Mort Subite de l’Adulte

09/09/2011

A l’occasion de la journée mondiale des premiers secours, l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris, l’Inserm et l’Université Paris Descartes présentent le premier Centre d’Expertise sur la Mort Subite de l’Adulte.
En France, la mort subite de l’adulte, ou arrêt cardiaque, fait environ 40 000 victimes par an. Elle touche le plus souvent des personnes relativement jeunes et le taux de survie ne dépasse pas actuellement 3%, alors qu’il atteint 15 à 20% à Seattle par exemple. Dans 90% des cas, la mort subite a pour origine un trouble cardiovasculaire principalement au décours (parfois immédiat) d’un infarctus du myocarde. En Ile-de-France, 3 500 personnes sont concernées chaque année. Parmi elles, 450 sont prises en charge dans les services de réanimation et seules 150 survivent.
Le Pr Xavier Jouven, cardiologue à l’Hôpital européen Georges-Pompidou (AP-HP) et responsable d’équipe mixte de recherche Inserm-Université Paris Descartes au Paris Centre de Recherche Cardiovasculaire (PARCC), pilote le Centre d’expertise de la mort subite de l’adulte. Ce centre réunit les compétences de l’ensemble des acteurs pré-hospitaliers, du soin, de la formation et de la recherche en proposant une collaboration inédite entre l’Assistance-Publique – Hôpitaux de Paris, l’Université Paris Descartes et l’Inserm. Il s’articule avec les différents Centres de Références déjà existant en Ile de France mais aussi sur le reste de l’hexagone.
Une pluralité d’acteurs intervient dans la prise en charge des adultes touchés par une mort subite : les pompiers, le SAMU, les réanimateurs, les cardiologues mais aussi les médecins généralistes, psychologues et spécialistes de santé publique. Autant d’expertises que le Centre permet de mettre en lien.
Ainsi, le Centre recueille en temps réel les cas d’arrêt cardiaque survenus en Ile-de-France grâce à une collaboration avec le Samu et la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris. L’Inserm organise la récupération des données de réanimation pré-hospitalière, la mise en place du suivi des survivants dès leur arrivée en réanimation et le dépistage systématique des apparentés du 1er degré. Des consultations sont proposées à l’HEGP (AP-HP) et des bilans peuvent être réalisés en hospitalisation de jour afin d’identifier précocement les sujets à risque. En fonction des maladies cardiaques sous-jacentes identifiées, le patient survivant et les apparentés seront confiés au Centre de Référence correspondant.
Grâce à ce recueil, le Centre favorise une meilleure connaissance de la problématique de la mort subite de l’adulte en tant que sujet de santé publique majeur. Il contribue également au déploiement des formations aux gestes qui sauvent.
La Fondation universitaire Paris Descartes met en place une Chaire de cardiologie nommée « Giuseppe Vaccaro » (du nom des mécènes). Elle a pour objectifs d’étendre les recherches sur ce sujet en formant un groupe multidisciplinaire impliquant simultanément les facultés de santé (médecine, pharmacie), mais aussi l’institut de psychologie et  l’UFR des sciences et techniques de l’activité physique et sportive (STAPS). La synergie de l’ensemble de ces compétences au sein de l’Université Paris Descartes garantira un haut niveau d’expérience et de compétences ainsi qu’un vaste potentiel de formation des acteurs de la prévention.
Le Centre mène depuis 2006 plusieurs études épidémiologiques dont l’une portant sur 10 000 sujets, suivis sur une durée de 25 ans afin d’identifier les marqueurs génétiques qui caractérisent les populations à risque. D’autre part, une collecte de sang a été réalisée chez 2 000 personnes décédées d’une mort subite en France. Cette étude permet de rechercher les éventuelles anomalies génétiques qui pourraient favoriser la mort subite.

Créée en 2000 à l’initiative de la Croix-Rouge française, la journée mondiale des premiers secours est célébrée le 10 septembre. Elle a pour objectif de rappeler l’importance des premier secours avec des opérations de sensibilisation. Le thème retenu au niveau international pour 2011 est « premiers secours pour tous ».