Sélectionner une page

La périnatalité recouvre la période prénatale, la naissance et les premiers jours de vie, voire la première année pour les professionnels de la psyché. Elle se lit non seulement à travers les avancées médicales, mais aussi à la lumière des changements sociétaux.
Au cours du siècle dernier, la médicalisation de la naissance a permis de diminuer de façon drastique, sans toutefois la vaincre, la mortalité maternelle et néonatale. Les médecins se sont emparés des innovations technologiques, biologiques et génétiques. La naissance est devenue avant tout un évènement médical avant d’être un évènement sociologique, inscrivant un nouvel individu dans une famille. Les sciences humaines ont alors rappelé que le “bébé est une personne”, avec tous ses sens, ses bagages intergénérationnels, et que le devenir parent est de nature complexe.
Les progrès médicaux réalisés durant les dernières décennies ont bouleversé les repères : on parle d’extrême prématurité, de gestation pour autrui… La procréation médicalement assistée a transformé la parentalité. Lors des États Généraux de la Bioéthique (menés au premier semestre 2018), c’est le thème “Procréation et Société” qui a reçu le plus de contributions et de votes. Ces sujets témoignent de la nécessité de s’interroger et de réfléchir sur cette étape de la vie, sur les émotions qui l’accompagnent et sur la triade père-mère-nouveau-né à laquelle tous les professionnels de la périnatalité apportent des soins sécuritaires, tant techniques que relationnels et psychiques.
La formation et la recherche en obstétrique et en néonatalogie sont historiquement liées à la faculté de médecine de Paris, devenue Université Paris Descartes, ainsi qu’à plusieurs maternités : Baudelocque et son école de sages-femmes, Port Royal, Saint Vincent de Paul et Necker – Enfants Malades. Depuis plusieurs décennies, ces structures d’excellence ont permis d’améliorer considérablement la santé des futures mères et des nouveau-nés.
Aujourd’hui, notre université poursuit ses missions dans un champ où l’interdisciplinarité est la règle. Avec une école de sages-femmes, une faculté de médecine, une faculté de sciences humaines et sociales, un institut de psychologie, sans oublier les nombreuses unités de recherche relevant des sciences du vivant ou des sciences humaines, elle forme des professionnel.le.s aguerri.e.s et compétent.e.s, dont l’expertise et les travaux sont reconnus aux plans national et international.
Au travers d’articles rédigés par un panel d’enseignants, de cliniciens et de chercheurs, tous spécialistes de la périnatalité, ce nouveau numéro des Cahiers de l’Université Paris Descartes vous propose un voyage dans le monde de la naissance, à la découverte des nouveau-nés, de leurs ressources insoupçonnées et de leurs secrets

Lire la suite du numéro