Sélectionner une page

La cérémonie annuelle des Prix Inserm a distingué mardi 11 décembre au Collège de France, neuf chercheurs et ingénieurs dont les réalisations contribuent à l’excellence scientifique de l’Institut, au service de la science pour la santé.

Lors de cette cérémonie, sept prix ont été remis dont le Grand Prix 2018 décerné à Alain Tedgui qui dirige le Paris-Centre de Recherche Cardiovasculaire (UMR 970 Inserm/Université Paris Descartes), au sein de l’hôpital européen Georges-Pompidou. Spécialiste de l’athérosclérose, une des principales causes de troubles cardiovasculaires, Alain Tedgui a notamment mis en évidence les dimensions inflammatoires et immunitaires de la maladie.

Le prix Opecst-Inserm, qui récompense chaque année un chercheur qui s’est distingué dans le domaine de la valorisation de la recherche et par sa capacité à être en dialogue avec les attentes de la société et des questions des citoyens quant à leur santé, a été remis au cours de la soirée. En partenariat avec l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst), le prix 2018 a été décerné au Professeur Robert Barouki, toxicologue, directeur de l’unité INSERM – Université Paris Descartes « Pharmacologie, toxicologie et signalisation cellulaire » (UMRS 1124), lui qui a toujours souhaité, au-delà de son travail de recherche sur l’exposome, éclairer les décisions de santé publique.

Félicitations également les autres lauréats. En savoir plus sur le site de l’INSERM