Sélectionner une page

Egalité Femmes/Hommes

Attachée à la liberté et l’égalité de tous, l’Université Paris Descartes s’est engagée depuis 2012, avec l’aide de deux chargées de mission, à la sensibilisation et promotion de l’égalité Femmes/ Hommes.

L’objectif de la mission, qui concerne étudiants, personnel enseignant et BIATSS, est de promouvoir un environnement d’études et de travail égalitaire en sensibilisant le milieu universitaire sur le poids respectif des hommes et des femmes et en proposant un certain nombre de mesures pour assurer un équilibre plus juste.

Deux chargées de mission

Professeure en sciences de l’éducation dans la Faculté des sciences humaines et sociales-Sorbonne, elle est spécialiste de l’histoire de l’éducation des filles et membre de l’UMR 8070 Cerlis. En janvier 2016, Séverine Lemière, économiste à l’IUT, la rejoint pour partager la mission.

Un plan d’actions

Un plan d’actions a été proposé et voté au Conseil d’Administration 26 mars 2013, et comprend :

  • des actions de sensibilisation, d’information, et de formation sur les enjeux de la parité
  • une garantie de l’Université à veiller de manière rigoureuse à la représentation paritaire dans les comités de sélection, les commissions statutaires de l’établissement et sur les listes de candidats
  • des moyens nécessaires pour aider les femmes et les hommes à mieux concilier vie professionnelle et vie privée
  • des mesures pour garantir un environnement de travail et d’étude non sexiste.

Contact :

Mission Egalité Femmes/Hommes
Rebecca ROGERS
Sevérine LEMIERE
Courriel: egalite@parisdescartes.fr

Principales actions menées dans le cadre de la mission

Prévenir et agir contre le harcèlement sexuel

Aujourd’hui, l’université Sorbonne Paris Cité, dont fait partie l’université Paris Descartes, met en place un dispositif de prise en charge et d’accompagnement, par une association externe, des victimes de harcèlement sexuel.

Les victimes de harcèlement sexuel, étudiant.e.s, enseignant.e.s-chercheur.e.s, personnels administratifs et techniques de ces universités et établissements – pourront être accompagnées gratuitement par l’Institut en Santé Génésique. Ce centre international de prise en charge des violences faites aux femmes rassemble des personnes indépendantes et qualifiées (médecins, infirmièr.e.s, psychologues, assistant.e.s sociales et juriste) pour répondre aux besoins des victimes en situation de violence. Cette association offre toutes des garantis de confidentialité et de protection des personnes, un accueil dans la sécurité, une première écoute et organise des rendez-vous avec des spécialistes selon les besoins des personnes, y compris sur le plan juridique.

Pour plus d’informations, un guide d’information est disponible.

Pour contacter l’association : isgharcelement@gmail.com

Enseignements sur l’égalité et sur le genre

Dans le cadre d’une collaboration avec les partenaires de l’Université Sorbonne Paris Cité :

Réseaux de recherches sur le genre

L’Université est partie prenante de la Cité du Genre. Celle-ci fédére l’ensemble des équipes, axes de laboratoires et réseaux déjà structurés autour du genre dans les huit établissements d’enseignement et de recherche de USPC, et est ouverte à toutes et tous les enseignants-chercheurs, étudiants et personnes intéressées par les problématiques de genre. À l’échelle de USPC, elle s’appuie sur le Réseau Flora Tristan, rassemblant plus de 60 enseignants-chercheurs et doctorants de USPC, ainsi que sur le Réseau égalité « Femmes – Hommes » de l’université.

Conception innovante et ambitieuse, La Cité du Genre se décline en quatre volets interactifs : recherche, formation, relations internationales et valorisation. Elle est résolument pluridisciplinaire et transpôles.  En 2017,  la Cité du Genre a lancé un  lancé deux appels d’offres concernant une aide à publication sur le genre et la création de laboratoires juniors pluridisciplinaires pour les doctorant.e.s et post-doctorant.e.s. Trois projets sur huit ont ainsi reçu des financements. Le caractère innovant des quatre projets déposés dans le cadre des labos juniors a justifié le soutien accordé à chacun. Il s’agit de recherches menées par des jeunes chercheur.e.s autour de questions « vives » : La parentalité à l’ère du numérique : maternage intensif sur le web 2.0 et maintien des hiérarchies de genre et de classe ; VIsaGE : Analyse des VIolences de Genre : données, santé, jeux d’échelle ; Centre d’Etudes Pluridisciplinaires sur les Prostitutions, les Transidentités et les Homosexualités (CEPPTH) ; Contraception et genre.

Pour encourager les recherches pluridisciplinaires sur le genre, l’Université est partenaire de l’Institut du Genre qui est un Groupement d’Intérêt Scientifique dédié aux recherches françaises sur le genre et les sexualités. Fondé en 2012 à l’initiative de l’Institut des Sciences Humaines Sociales du CNRS, le GIS genre est hébergé à la MSH-Nord. En 2013, l’Institut a crée un prix de thèse.

Au sein de l’Université, le réseau international et pluridisiciplinaire Marché du travail et genre (MAGE) cherche à faire sortir la question du genre du cercle des initiés. Les séminaires, journées d’études, colloques et publications du Mage ont toujours laissé une place importante aux apports étrangers.

Liens utiles

Conférence Permanente des chargé·e·s de mission Egalité, Diversité (CPED) regroupe les chargés de mission des établissements d’enseignement supérieur et de recherche

Mission de la parité et de la lutte contre les discriminations (MIPADI) au Ministère  de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

Mission pour la place des Femmes au CNRS

Campagne pour la parité et la lutte contre les discriminations dans l’enseignement supérieur par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Actions pour l’éducation et l’égalité professionnelle du Ministère des Droits des femmes 

Pôle Egalité femmes-hommes à l’Université Paris Diderot