Sélectionner une page

Histoire de l’Université Paris Descartes

En 1971, l’Université René Descartes – Paris V est née de la réforme de l’Université de Paris dont les facultés disciplinaires (médecine, pharmacie, lettres et sciences humaines, sciences, droit) ont éclaté et ont été réparties entre les 8 universités créées à Paris.

 

Sont venu s’ajouter d’abord l’Institut universitaire de technologie (IUT), l’Unité de formation et de recherche des sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS), la Faculté de chirurgie dentaire et l’Unité de formation et de recherche biomédicale des Saints-Pères, puis en 1976, la Faculté de droit de Malakoff.
En 2004, l’Université a de nouveau connu de grands changements. Les trois facultés de médecine de Paris 5 (Necker, Cochin et Broussais) ont fusionné pour devenir la Faculté de médecine Paris Descartes (MP5) et ainsi offrir aux étudiants un décloisonnement des enseignements et des spécialités mais aussi former un pôle fédératif et représentatif de la médecine à Paris.

Dans le même temps, l’université a fait partie des premières universités à basculer son offre de formation au dispositif LMD (Licence, Master, Doctorat ou 3-5-8) visant à européaniser les diplômes. Ce dispositif basé sur la semestrialisation des enseignements et la capitalisation de crédits (ECTS) permet une plus grande lisibilité des compétences des étudiants et une mobilité internationale accrue.

A sa création, l’Université a choisi de se placer sous le patronage du philosophe René Descartes (1596-1650) dont la démarche scientifique véritablement moderne, englobant toutes les connaissances humaines, s’adaptait admirablement à une université pluridisciplinaire.

René Descartes (1596 – 1650)

Né en Touraine, René Descartes effectua ses études chez les Jésuites de La Flèche. Engagé dans l’armée, une nuit, trois rêves vont bouleverser son avenir en lui laissant entrevoir les « fondements d’une science admirable » qu’il va s’efforcer d’expliciter tout au long de sa vie. Mathématicien et physicien, métaphysicien et moraliste, il est le philosophe qui ouvre la grande aventure de la pensée moderne.

« Et j’avais toujours un extrême désir d’apprendre à distinguer le vrai d’avec le faux pour voir clair en mes actions et marcher avec assurance en cette vie.»

Discours de la méthode

« Par la Sagesse on n’entend pas seulement la prudence dans les affaires, mais une parfaite connaissance de toutes les choses que l’homme peut savoir, tant pour la conduite de sa vie que pour la conservation de sa santé, et l’intervention de tous les arts.»

Lettre-préface des principes de la philosophie

En savoir plus sur René Descartes