Sélectionner une page

Le 04 janvier 2018

Le Pr Olivier Varenne du service de cardiologie de l’hôpital Cochin, AP-HP et de l’Université Paris Descartes, ainsi que ses collaborateurs des hôpitaux Ambroise-Paré, HEGP, Henri-Mondor, Lariboisière et Pitié-Salpêtrière, AP-HP ont évalué une nouvelle stratégie d’angioplastie coronaire chez les patients coronariens de plus de 75 ans.

L’étude SENIOR, un essai randomisé multicentrique international, révèle que l’utilisation de stents actifs de dernière génération avec une durée courte de double anti agrégation plaquettaire est avantageuse chez les patients de plus de 75 ans. Ces travaux ont été publiés en novembre 2017 dans la revue The Lancet.

Contact :

Responsable des relations presse
Pierre-Yves CLAUSSE
01 76 53 17 98
06 51 67 84 83
Courriel: presse@parisdescartes.fr

L’utilisation de stents actifs de dernière génération avec une durée courte de double antiagrégation plaquettaire (1 mois chez patients stables et 6 mois chez patients instables) a été comparée à une stratégie utilisant les stents nus chez 1200 patients peu sélectionnés dont des patients avec syndrome coronaire aigu et infarctus du myocarde.

La durée réduite de double antiagrégation plaquettaire est un avantage en particulier chez les patients >75 ans car elle permet une réduction des saignements sources de réhospitalisations.

Les résultats de l’étude sont favorables à l’utilisation des stents actifs avec une réduction significative du taux d’évènements cardiovasculaires à un an, principalement par une forte réduction du risque de réintervention coronaire.La durée de double antiagrégation plaquettaire et les taux de saignements étaient similaires dans les deux groupes.

Cette étude permet d’envisager une stratégie associant stent actif de dernière génération et avec une durée courte de double anti agrégation plaquettaire chez les patients de plus de 75 ans.

Ces travaux ont fait l’objet du dépôt d’une demande de brevet par Inserm Transfert au nom de l’AP-HP, de l’Université Paris Descartes et de l’Inserm.

Sources :
Drug-eluting stents in elderly patients with coronary artery disease (SENIOR): a randomised single-blind trial
Olivier Varenne, Stéphane Cook, Georgios Sideris, Sasko Kedev, Thomas Cuisset, Didier Carrié, Thomas Hovasse, Philippe Garot, Rami El Mahmoud, Christian Spaulding, Gérard Helft, José F Diaz, Fernandez, Salvatore Brugaletta, Eduardo Pinar-Bermudez, Josepa Mauri Ferre, Philippe Commeau, Emmanuel Teiger, Kris Bogaerts, Manel Sabate, Marie-Claude Morice, Peter R Sinnaeve, for the
SENIOR investigators

The Lancet, novembre 2017

À propos de l’AP-HP :
L’AP-HP est un centre hospitalier universitaire, acteur majeur de la recherche clinique en France et en Europe mondialement reconnu. Ses 39 hôpitaux accueillent chaque année 10 millions de personnes malades : en consultation, en urgence, lors d’hospitalisations programmées ou en hospitalisation à domicile. Elle assure un service public de santé pour tous, 24h/24, et c’est pour elle à la fois un devoir et une fierté. L’AP-HP est le premier employeur d’Île-de-France : 95 000 personnes – médecins, chercheurs, paramédicaux, personnels administratifs et ouvriers – y travaillent.
http://www.aphp.fr

A propos de l’Université Paris Descartes :
L’Université Paris Descartes, l’université des sciences de l’Homme et de la santé à Paris. Avec ses 9 Unités de Formation et de Recherche (UFR) et son IUT, l’Université Paris Descartes couvre l’ensemble des connaissances en sciences de l’Homme et de la
santé. Seule université francilienne réunissant médecine, pharmacie, dentaire et maïeutique, son pôle santé est internationalement reconnu pour la qualité de ses formations et l’excellence de sa recherche.